environnement

Développement durable

Une commune durable est une commune qui défend un projet politique et collectif à la recherche d'un développement équitable sur un plan écologique et social, vis-à-vis de son territoire et de l'ensemble de la planète. Faire de Friaucourt une commune durable c'est à la fois réduire les inégalités sociales et les dégradations écologiques tout en considérant les impacts du développement urbain.

Mobilité verte

Dans le cadre d’une convention signée en 2016 avec la FDE80 , une borne de rehcarge pour véhicules électriques a été installé place du Général Leclerc.

Le prix dépend de la durée et de la puissance soutirée.

  • Moins de 4 kW : 0,80 € par heure
  • Entre 4 et 8 kW : 1,60 € par heure
  • Au-delà de 8 kW : 4,40 € par heure
  • Le prix est calculé à la minute près.
  • Entre 21h et 7h, le prix est plafonné à 5 €.

Cette borne double permet une recharge de 100 km du véhicule en moins d’une heure, sur la plupart des véhicules acceptant la recharge accélérée à 22 kW. Elle est équipée de prises de type 2 et de prises type E/F.

La recharge se fait via un compte prépayé, incluant le coût d’un badge, qui s’élève à 5€. Les abonnés pourront payer la recharge via ce badge ou via leur smartphone. Les non-abonnés pourront payer via smartphone, carte bancaire sans contact ou badge provenant d’un autre opérateur de mobilité.

Energies renouvelable

Le projet d’implantation de 4 éoliennes sur les communes d’Allenay et de Friaucourt, en extension du parc de Saint-Quentin-la-Mottea fait l’objet d’une enquête publique du 19 février au 21 mars 2018. Tous les riverains ont été invités à venir consigner sur un livret d’enquête leurs remarques sur le projet.

En juillet 2015, l’entreprise energieTEAM, acteur local dans l’éolien, présente au conseil municipal de Friaucourt un avant-projet de parc éolien. Une délibération favorable est adoptée. Puis ce sera au tour d’Allenay en septembre 2015 de délibérer pour le projet.

Projet qui consiste à implanter 4 éoliennes d’une hauteur en bout de pale de 136 mètres et d’une puissance de 2,35 MW par éolienne, soit une production annuelle estimée à 30 millions de kWh/an l’équivalent de la consommation en électricité de 9 500 habitants.

Le projet a été validé en préfecture le 5 décembre 2018 et les travaux devrons commencer en juin 2020

Gestion raisonnée de l’éclairage public

Bien voir pour éviter les accidents de circulation, cheminer en toute sécurité et prévenir tous risques d’agression, telles sont les fonctions de base de l’éclairage public.

L’espace des voiries et les espaces piétonniers sont pensés et installés en fonction de ces contraintes précises et d’une règlementation évolutive. Viennent s’ajouter à ces impératifs de nombreuses autres exigences techniques, économiques, architecturales et environnementales. 

La commune, soucieuse des aspects environnementaux depuis de nombreuses années a entamé une démarche de réhabilitation et de son  réseau d’éclairage dans le cadre d’une convention avec la FDE80. Cette dernière propose l’installation de lampe à LED.

Les ampoules LED ont une consommation d’électricité bien moindre que celle des ampoules à incandescence, des halogènes ou encore des lampes fluocompactes. 

Le projet consiste aussi à installer un programmateur qui de minuit à 6h du matin réduira le niveau d’éclairage de 100% à 10%.   Le déclenchement de l’éclairage sur détection est aussi prévu, de même que l’extinction totale sur certaines tranches horaires.

Les espaces verts

Notre collectivité s’est lancée dans une politique de gestion différenciée des espaces verts. En effet la volonté d’adopter des méthodes plus économiques et plus écologiques était un objectif clairement identifié par notre commune. L’accroissement des surfaces à entretenir, les compétences de notre service espaces verts et la volonté d’une gestion plus respectueuse de la nature et de la biodiversité sont les moteurs de cette nouvelle gestion.